PREAMBULE AU CONSEIL

Mme MERCIER, 1ère adjointe en charge du budget, en accord avec M. le Maire devait être absente du Conseil pour représenter la commune au Conseil communautaire ayant lieu le même jour. Elle a finalement décidé d’être présente à cette séance pour faire taire une polémique enflant à son sujet.

M. MOULINEAU rentre au conseil municipal après la démission de M. charpentier, 2ème adjoint. Absent pour son 1er conseil, il donne procuration à Mme MERCIER.

COMPTE ADMINISTRATIF les économies annoncées ne sont pas au RDV

Vote : 12 POUR
             4 CONTRE
             2 ABSTENTIONS

M. Maire a refusé de présenter le budget à l’assistance sous couvert de son devoir de réserve. Mme Rapet a exprimé le fait que cela ne s’était jamais vu. Le maire se doit de présenter son compte administratif qui est le bilan de l’exercice écoulé  et de sortir de la pièce ensuite lors de la délibération. C’est donc Mme Mercier qui a pris le relais. Ce budget présente de nombreuses anomalies :

En recettes et  dépenses de fonctionnement

Sur certains postes ont  a pu constater que  des  dépenses n’ont pas été réalisées et des recettes non encaissées. Ceci démontre un manque de suivi tout au long de l’exercice et une méconnaissance du fonctionnement d’un budget.  

Aux postes 70841 et 707872, il apparaît que les frais de gestion et salaires pour un montant de 32000 €, correspondant au personnel du CCAS n’ont pas été reversées à la commune. La comptable du CCAS explique à l’assistance que face à un gros problème de trésorerie avec des demandes importantes ces derniers temps, il a été choisi de payer les aides à domiciles plutôt que de rembourser la commune. Mme Rapet propose de mensualiser ses remboursements pour venir en aide au CCAS.

BUDGET PRIMITIF 2015 voté de justesse

Vote : 8 POUR
             7 CONTRE
             3 ABSTENTIONS

M. Le Maire est de retour.

SUBVENTIONS ASSOCIATIONS : Où est l’équité ?

Mme HERBRETEAU, Adjointe en charge des associations présente les attributions allouées aux associations ayant fait une demande de subvention. Mme SINOU s’interroge sur l’absence de 2 associations ayant fait une demande sur la liste présentée : l’association des parents d’élèves et Les délices créoles (nouvelle association sur Thénac). Il lui est répondu que c’est un choix. Ces associations n’auront qu’à faire une demande exceptionnelle pour des projets ponctuels. L’association Balles et Pattes qui organise le Festival des Fées se retrouve également non dotée. Manque d’équité, choix politiques obscures… M. Petit demande à ce que soient votées ces attributions. Finalement, l’APE recevra 300 €, Les délices créoles 300 € et Balles et Pattes 300 €

SUBVENTION CCAS : ubuesque

Mme Rapet prend la parole pour exprimer son désarroi concernant le vote du budget du CCAS qui a été fait le samedi précédent. M. le Maire a présenté celui-ci en annonçant une augmentation de la subvention de 1000 € ce qui ramène le budget à 6000 € en même temps qu’une baisse du poste des aides aux familles de 60 % : 800 €. Il reste donc 5200 € pour le repas des anciens.

BUDGET VIDE DE PROJETS, ERRONE

- Des oublis de report des postes non réalisés de 2014 à 2015 et qui se retrouvent inscrits en propositions nouvelles  ce qui aura pour conséquence de devoir être revotés

- Investissements sous-évalués pour l’école 5000 €

- Oubli de 25 881.37 € au poste des dépenses 168758 Autres groupements qui correspond au remboursement de la dette auprès de la SDEER

- Des questions sans réponses, des chiffres annoncés sans justificatifs

DEMISSION DE MME DURAND, conseillère chargées des affaires scolaires

 

Mme Durand a présenté sa démission devant l’assemblée. Elle a exprimé ne plus pouvoir cautionner la politique du maire basée sur le mensonge et la calomnie.

Les 4 élus de la minorité , face à cette situation désastreuse sont très inquiets pour l’avenir de la commune de Thénac.